La vape est-elle le contraire du punk et du no future ?

25/02/2021
Punk

La vape a le vent en poupe. Elle aide chaque année de milliers de personnes à sortir du joug du tabac et de ses conséquences néfastes. Amateur du punk et du no future, vous vous demandez si la vape est contraire à ces idéologies ? On répond à votre préoccupation dans cet article.

C’est quoi le punk et le no future ?

Le punk est un mouvement culturel contestataire apparu dans les années 70. Il a inspiré plusieurs artistes, auteurs et journalistes. Concrètement, le mouvement conteste l’ordre établi, les restrictions de liberté imposées, le racisme et l’idéalisation des autorités politiques. Il promeut alors des styles vestimentaires distinctifs pour les jeunes, l’anarchie, l’égalité et la liberté individuelle. Son action est surtout liée au Do It Yourself, donnant ainsi plus de liberté à l’individu à faire lui-même ce qu’il croit bien pour lui.

Le mouvement a donné naissance au punk rock, un genre musical qui s’aligne sur cette idéologie contestataire pour donner un nouveau visage au rock qui serait trop lourde et trop institutionnalisée. Le punk rock sera donc une version plus simplifiée du rock avec une instrumentation plus simplifiée et accessible.

Le slogan No future sera plus tard issu de la chanson God Save the Queen des Sex Pistols, un groupe musical britannique qui fait du punk rock. Les auteurs l’ont probablement lancé pour dénoncer la triste place de la jeunesse dans la société britannique dirigée en ce moment de main de fer par Margaret Thatcher.

Vape et punk, de nombreuses similarités

La vape et le punk ne sont pas si opposés que ça. Au contraire, ils s’apparentent sur de nombreux points.

Rupture avec le passé

Le punk entend séparer ses amateurs de ce qu’ils aimaient avant mais qui ne leur fait aucun bien. Et justement la vape veut séparer les fumeurs du tabac qui contient des substances toxiques pour leur organisme.

Plus de liberté individuelle

Le punk promeut une extension de la liberté individuelle, une sorte d’anarchie. La vape aussi donne plus de liberté au fumeur. C’est une nouvelle option à la disposition du fumeur dont l’espace de choix n’est plus réduit aux seuls substituts nicotiniques reconnus. Aussi, vape et punk partagent un côté Do It Yourself.

Facilité et simplicité

Le punk fonde sa philosophie sur la facilité et la simplicité. Le côté musical de cette idéologie accorde une grande importance aux chansons de courte durée et à l’instrumentalisation simplifiée. Le punk s’ouvre à tout le monde, sans compétence préalable. Cela rappelle le côté accessible de la vape qui est maniable et utilisable par tout le monde.

Terrain progressiste

Le punk a plusieurs déclinaisons et est en permanence sur une arène progressiste. La vape aussi est en constante évolution et propose plusieurs catégories de produits répondant à divers besoins des vapoteurs.

Que retenir ? Le punk n’est finalement pas aussi opposé que ça à la vape. Les deux présentent beaucoup de similarités.

Leur grande différence cependant réside dans l’approche au futur. Le punk se moquait d’atteindre le lendemain tandis que le vapoteur tient à sa santé. Il y tient tellement d’ailleurs que l’on pourrait se demander si un jour, conformément à l’idée de l’electric vaporizer de Joseph Robinson, on vapera peut être des liquides avec des additifs médicaux ! Et si l’avenir de la vape n’était pas de nous maintenir en forme ?