Anciens fumeurs devenus vapoteurs : les statistiques

04/03/2021
Vapoteur et sa ecig

Nombre de fumeurs se sont reconvertis dans la cigarette électronique dans le but de réaliser un sevrage tabagique. Nous dévoilons dans cet article quelques statistiques à ce propos.

Combien d’anciens fumeurs devenus vapoteurs ont arrêté la vape ?

Selon l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (Inpes), environ 57,8% des fumeurs ont une fois essayé la cigarette électronique. En 2015, près de 98% des vapoteurs étaient des fumeurs ou des ex-fumeurs. En effet, seulement 15% d’entre eux étaient des anciens fumeurs.

Le baromètre de la santé publique a été réalisé en 2019. Il s’agit, en effet, d’une enquête réalisée par téléphone auprès de 25 000 personnes. Pour la première fois, des informations éclairantes sur l’arrêt du vapotage ont été avancées. En réalité, parmi les adultes âgés de 18 à 75 ans, 1,2% sont à la fois d’anciens fumeurs et d’anciens vapoteurs. Cela fait environ 500 000 personnes qui ont renoncé à abandonner leur cigarette électronique après avoir réussi à s’arracher de la dépendance au tabac. Cependant, l’arrêt du vapotage reste une question qui divise encore les spécialistes de la santé publique.

La rechute des anciens fumeurs ayant utilisé la vape à ses débuts

On peut chercher à savoir si les fumeurs ayant laissé le tabac grâce à la cigarette électronique ont des chances de se mettre encore à fumer. Une étude a été menée en 2010 sur la question par l’équipe du docteur Ramchandar Gomajee, chercheur à l’Inserm et à l’université Paris-Sorbonne. C’est une population de 2025 anciens fumeurs qui a fait l’objet de l’étude pendant plusieurs années. Les résultats publiés en ligne le 15 juillet 2019 démontrent une rechute. En effet, les anciens fumeurs sont 70% plus nombreux que les autres à reprendre la cigarette classique. Les chercheurs avaient conclu que l’utilisation de la cigarette électronique chez les anciens fumeurs « est associée à une plus grande probabilité de rechute ». Cependant ces résultats correspondent uniquement aux données collectées en 2010. Si vous faîtes partie des ces ex-fumeurs qui sont sur le point de rechuter, pas de panique ! Consultez notre article Comment ne pas avoir envie de fumer.

Diminution significative du taux de rechute des anciens fumeurs au fil du temps

Les résultats cités ci-dessus sont uniquement basé sur des données de 2010. À l’époque, toute la connaissance dont on dispose aujourd’hui sur la vape n’existait pas. Ainsi, les spécialistes n’avaient pas de quoi mieux orienter leurs clients. De plus, les outils de vape à l’époque étaient beaucoup plus difficiles à utiliser. Cette difficulté d’utilisation a constitué une entorse à l’adoption de l’outil sur le long terme par les fumeurs. Tous ces éléments ont donc concouru à la rechute des anciens fumeurs.

Le taux de rechute des anciens fumeurs ayant utilisé la vape comme moyen de sevrage tabagique diminue au fil du temps. En effet, les résultats de l’étude publiés en 2019 ne sont pas restés sur la conclusion de ce que les anciens fumeurs avaient rechuté. À travers les résultats, on constate aussi que le taux de rechute des vapoteurs a diminué de façon constante entre 2010 et 2013. Il s’agit justement d’une période dans laquelle, les versions améliorées de la cigarette électronique ont commencé à apparaître sur le marché.

En résumé, la majorité des anciens fumeurs devenus vapoteurs ont réussi leur sevrage tabagique. Cela prouve bien que la e-cigarette permet d’arrêter de fumer. Nombre d’entre eux sont arrivés même à arrêter avec le vapotage. De plus, au fil des années, le nombre d’anciens fumeurs qui font une rechute baisse.